mercredi 20 juillet 2022

Edito des Nouvelles franco-acadiennes - Juin 2022 (N°47)

Après deux années sans possibilité de tenir notre Assemblée Générale, celle-ci s’est enfin tenue le 18 juin à la Maison des Étudiants Canadiens à Paris.
Son organisation a été bouleversée par les problèmes de santé qui ont touché dans les jours précédents quelques personnes, réduisant d’autant le nombre de participants.
Phénomène qui est venu s’ajouter à la diminution régulière du nombre de voix
exprimées (participants présents et représentés) constatées au fil des AG précédentes. En dix ans, le nombre de voix exprimées s’est ainsi réduit de moitié,
en corrélation avec la baisse dans les mêmes proportions du nombre d’adhérents...
Tout ceci est inquiétant et pose la question de la pérennité de notre association dans les prochaines années.

Au Canada, alors que l’on fête le 400ème anniversaire de la naissance de Molière, la langue française est en train de disparaître doucement dans les Provinces Atlantiques et notamment au Nouveau-Brunswick. Plusieurs articles sont consacrés à ce sujet dont un qui appelle de ses vœux la tenue d’un « sommet de l’Acadie » afin que cette dernière se ressaisisse avant qu’il ne soit trop tard...

Nous vous donnons rendez-vous le 25 novembre prochain pour la remise du 43ème Prix France-Acadie à l’Ambassade du Canada à Paris. En attendant nous vous souhaitons de passer un bel été !

Patrice CARPUAT,
Président des AFA