mardi 18 décembre 2018

Edito des Nouvelles franco-acadiennes No. 40

L’année 2018 qui va bientôt se terminer aura été cruelle pour les Amitiés France-Acadie : nous avons perdu cet été coup sur coup Madame Véronique ROSSILLON qui avait continué, en mémoire à son époux, d’apporter son soutien financier à notre association et Monsieur Bernard OSWALD, un de nos Vice-président historique, adhérent depuis 28 ans. Un immense merci à tous les deux, leur souvenir restera gravé à jamais dans nos cœurs. 

Notre association continue néanmoins son oeuvre : elle a décerné le mois dernier son 39ème Prix littéraire, procédé à la sélection des étudiants canadiens qui viendront faire leur stage professionnel en France au printemps 2019, continué à soutenir la pièce de théâtre « Un Roy sans Acadie » qui a été jouée en octobre en tournée au Nouveau-Brunswick, permettant à près de 1500 collégiens, lycéens et leurs parents, de découvrir cette période d’histoire, « leur histoire », complètement méconnue. 

Enfin, vous allez découvrir avec ce numéro 40, une nouvelle mise en page, de nouvelles rubriques : nous traiterons ainsi, sous forme de Tribune, d’un sujet d’actualité brûlant au Canada : les menaces grandissantes qui pèsent sur la langue française. En espérant que cette nouvelle mouture vous plaira (n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez !), nous vous vous souhaitons de passer de belles fêtes de fin d’année et vous donnons rendez-vous à Marennes le 11 mai 2019, lieu de notre prochaine AG.

Patrice CARPUAT - Président des AFA

Les Nouvelles franco-acadiennes No. 39

Au sommaire :
  • Une fin de semaine en Normandie : Les Acadiens et le débarquement,
  • L’Assemblée générale 2018
  • Voyages pour le CMA 2019
  • Rapport moral de l’exercice 2017
  • Nouvelles des associations
  • Acadie-infos

mercredi 31 octobre 2018

Remise du Prix France-Acadie 2018 à André-Carl Vachon


Le 16 novembre prochain aura lieu à Paris, la remise du Prix France-Acadie à André-Carl Vachon pour son ouvrage "Les Acadiens déportés qui acceptèrent l'offre de Murray", en présence de l'auteur.